Domaine des Faverges

Domaine des Faverges_1

Domaines des Faverges - Vignobles de l'État de Fribourg

L'Etat de Fribourg possède 15,4 hectares sur les hauteurs de Saint-Saphorin à Lavaux

Niché sur les célèbres pentes de Lavaux, le Domaine des Faverges offre une vue imprenable sur le Lac Léman. Il n’a connu que deux propriétaires: l’Abbaye cistercienne d’Hauterive durant près de 700 ans et l’Etat de Fribourg, actuel propriétaire depuis 1848. Les moines s’établirent en 1138 sur les terres des Faverges, qu’ils avaient reçu du Seigneur Guillaume de Glâne. Dès lors, ils façonnèrent les terrasses pour y cultiver divers plantes, dont la vigne.

Dans le sol

Le Domaine des Faverges est entièrement construit en terrasses, sur les hauts du village de St-Saphorin. Il bénéficie d'un ensoleillement généreux, grâce à son exposition plein sud. Ce terroir se caractérise par un sol alcalin, de nature légère à moyenne et de texture limoneuse-sableuse, caractérisée par la présence de grès, de sédiments rocheux et de dépôts alluvionnaire.

A la vigne

Scindé en deux exploitations tenues par deux vignerons indépendants, une partie du domaine est cultivée en production intégrée, alors que la deuxième a obtenu en 2015 la certification Bio Suisse.

Production biologique

Gérald Vallélian - vigneron-caviste  
Superficie  6.6 hectares
Chasselas 5.2 ha 
Pinot noir 0.3 ha
Gamay 0.2 ha
Merlot 0.5 ha
Syrah 0.2 ha
Autres cépages rouges 0.1 ha
Autres cépages blancs 0.1 ha

Production intégrée

Yvan Regamey - vigneron  
Superficie 8.8 hectares
Chasselas 4.3 ha
Pinot noir 2.3 ha
Gamay 0.7 ha
Merlot 0.3 ha
Syrah 0.1 ha
Autres cépages rouges 1.1 ha
Autres cépages blancs 0

Carte Domaine des Faverges

De nombreux essais de cultures sont réalisés dans les vignes des Faverges en collaboration avec notamment Changins (Haute Ecole de viticulture et Œnologie), le FIBL (Institut de recherche de l'agriculture biologique) ou le DGAV (Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires du Canton de Vaud). Dès 2011, Gérald Vallélian a réalisé des essais de culture selon les méthodes biologiques et biodynamiques. Les produits de traitements sont naturels et sont complétés par des tisanes et/ou des décoctions.

Dans les terrasses escarpées, le travail de la vigne est principalement manuel. Les vignerons et leurs équipes sélectionnent minutieusement, à la main, les grappes de raisin qui deviendront les Grands Crus des Faverges.

A la cave

Toute la récolte est encavée, vinifiée et élevée dans les deux caves de la Grande Maison des Faverges. Dès l’instant où le jus de raisin commence sa fermentation, Gérald Vallélian et son équipe élèvent avec cœur les futurs crus. Ils essaient de réduire un maximum les intrants et interventions, afin de laisser le vin exprimer tout son potentiel originel.